albedo

coriolis

akmuo

cladonia

ellipses

traversée

still alive

meteors ascendances

virga

particules

erosion

sporophore

excretion

substrat

cidade

specimen

cosmogonie

radiographie

sablier

SOL

sillage

l'envers

concretion

empreinte

fodere

chondrite

vallen

white rabbit

canopée

zibens

c=1/√ρχ

białe

cîme

sŭma

nebbiu

amé

CIDADE

Gravats, briques, béton, 2014

précédant | suivant





Résidus du bâtiment à l'abandon, gravats, béton, et briques s'agencent en un organisme minéral. Tel un parasite, les débris du lieu se greffent dans l'architecture, se répandent et tentent de s'élever par endroit. Des sortes de colonnes s'extraient du sol; ces stalagmites de gravats semblent s'être assemblées, formées lentement. L'ensemble oscille entre croissance et pétrification. Le spectateur déambule dans un paysage en mutation où les lois de la nature se sont altérées; une minéralisation ayant changé d'échelle temporelle vers une activité organique autonome.