albedo

coriolis

akmuo

cladonia

ellipses

traversée

still alive

meteors ascendances

virga

particules

erosion

sporophore

excretion

substrat

cidade

specimen

cosmogonie

radiographie

sablier

SOL

sillage

l'envers

concretion

empreinte

fodere

chondrite

vallen

white rabbit

canopée

zibens

c=1/√ρχ

białe

cîme

sŭma

nebbiu

amé

AKMUO

Pierres, troncs, dispositif sonore, 4x4m, dimension variable, 2017

précédent | suivant




Une accumulation de pierres et quelques troncs desséchés gisent dans un espace sombre, suggèrent un fragment de paysage archaïque et intemporel. Ces minéraux et végétaux figés sont accompagnés d'une double atmosphère sonore. L'une spatialisée sous l'amas de roches évoque une possible vie organique ; grattements, gargouillis et autres déplacements macroscopiques ; ces sonorités s'opposent à l'immobilité présente et insufflent une notion du vivant.
L'autre source provenant du plafond suggère une rumeur spatiale, cosmique, des fréquences ondulantes et distordues issues d'ondes émises par les planètes de notre système solaire. L'ensemble transporte dans un rapport différé entre terrestre et spatial, crée une brèche, un entre-deux où se mêle la présence d'un espace-temps à diverses échelles, du macrocosme au céleste. Un environnement fictionnel, entre infra et extraterrestre.