Accretion

Installation sonore
Bétonnière, charbon, roches volcaniques, ciment, sable, terre, encre de chine, pigments, 2017

Des demi-sphères, dont la texture veinée et le relief terreux rappellent ceux d’astres lointains, sont accrochées au mur selon une ligne horizontale désaxée. Mélange de béton, roches, terre et pigments, ces « astres » reconfigurent un système planétaire dont le nom de chacun est issu de divinités mésopotamiennes.
Au sol, une bétonnière noire laisse entendre le carambolage de gravats contre ses parois métalliques. Dans le tambour s’entrechoquent des minéraux monochromes : pierre volcanique, charbon et sable noir. La rotation de cet outil industriel, se fait l’écho d’un système héliocentrique / formation par accrétion de la matière de notre univers. Le gigantisme cosmique, hors de portée humaine, est ici évoqué grâce à des matériaux de chantier en lien direct avec l’activité la plus terre-à-terre qui soit : la maçonnerie. Un mode rudimentaire et prosaïque qui rapproche avec humour le maçon d’un démiurge.